Der kurze Weg zur richtigen Lösung

Verwenden Sie den Lösungsfinder, um eine Beratung optimal vorzubereiten

CitriSurf® - la solution de passivation pour tous les aciers inoxydables !

Respectueux de l'environnement et peu coûteux

Qu’est-ce que la passivation ?

En chimie, le terme de passivation est utilisé pour désigner quelque chose que l’on rend chimiquement passif – ou inactif. De nombreux métaux, tels que l’aluminium et le titane, sont autopassivants. Les atomes réagissent avec l’oxygène pour former une couche épaisse d’oxydes. Si des outils en fer sont utilisés pour travailler ces métaux, des résidus de fer peuvent rester sur leur surface et rouiller. Dans ce cas, le procédé de passivation consiste à traiter le métal avec une solution acide en vue d’éliminer le fer libre de sa surface.

Il en va de même pour les alliages d’acier, dit inoxydable ou résistant à la corrosion, le fer libre présent sur leur surface les rend sujets à la corrosion. Cela dépend de la qualité de l’acier inoxydable et des conditions environnementales. Encore une fois, le fer libre présent sur la surface doit être éliminé avec une solution acide. Sur ces alliages, d’autres éléments tels que le chrome ou le nickel sont également présents sur leur surface et réagissent avec l’oxygène de l’atmosphère pour former une couche protectrice d’oxyde – ou couche passive – sur le métal de base et ainsi le protéger de la corrosion. Cette définition de la passivation est décrite par la norme américaine ASTM A 967.

La couche passive d’oxyde de l’inox peut être endommagée par un traitement mécanique. C’est pourquoi, la passivation devrait être la dernière étape de la production de produits en acier inoxydable. Par exemple, le traitement thermique local d’un soudage peut modifier la structure de l’alliage. Les zones soudées doivent être donc non seulement décapées, mais également passivées. Les surfaces en inox peuvent aussi être attaquées par des chlorures présents dans l’environnement. L’acier inoxydable est plus enclin à corroder face à des agents de blanchiment, des sels ou dans un environnement maritime.

La passivation à l’acide citrique présente des nombreux avantages par rapport à la passivation à l’acide nitrique. L’acide citrique est plus sûr en termes de sécurité – car moins dangereux pour les opérateurs et son application est plus simple. Il y a également une différence fondamentale au niveau atomique : alors que l’acide nitrique attaque d’abord le fer, il réduit aussi la part des autres composants de l’alliage. Par conséquent, l’épaisseur de la couche d’oxyde de chrome est plus mince. En outre, dans le procédé de passivation à l’acide nitrique, les métaux lourds se mélangent au bain de la solution, qui doit être ensuite éliminé à grands frais en tant que déchet industriel spécial.

En revanche, l’acide citrique n’attaque que le fer libre, laissant tous les autres composants sur la surface. Ce produit chimique inoffensif permet d’opérer à des températures plus élevées (jusqu’à un maximum de 60° C), ce qui non seulement accélère le procédé de passivation, mais peut également produire une couche passive plus épaisse. Pour un mouillage uniforme de la surface, il est en outre possible d’utiliser des ultrasons pendant l’opération de passivation, ce qui conduit à un nettoyage et à une passivation améliorés. Ainsi, grâce à l’acide citrique, une couche passive épaisse et stable peut se former. Il est également nécessaire de bien rincer le matériel et de le laisser sécher suffisamment longtemps. Ainsi, la couche passive formée peut pénétrer dans des couches plus profondes.

L’élimination sélective du fer libre par l’acide citrique peut entraîner des problèmes si l’inox traité a une teneur élevée en carbone ou en soufre. Ces deux éléments, comme le chrome et le nickel, restent à la surface pendant le traitement à l’acide citrique. Le carbone peut alors entraîner une décoloration grise. Le soufre peut causer des dépôts qui ressemblent à de la rouille. Ces problèmes peuvent être évités avec un nettoyage hautement alcalin préalable à la passivation.

Avez-vous encore des questions ? Ou préféreriez-vous nous parler personnellement ? Cliquez ici pour trouver des solutions avec des conseils personnalisés.

Appelez-nous au +49 441 5948277 ou envoyez-nous votre question par e-mail à info@citrisurf.de