« Avec CitriSurf® nous avons obtenu une résistance suffisante à la rouille pour l'utilisation en extérieur ! »

H.-J. Lorenz, IROWIUS Korrosionsschutz GmbH

CitriSurf® : la solution aux problèmes de corrosion

Conformément aux normes techniques internationales, tout  acier inoxydable doit être passivé pour assurer une protection contre la rouille. Afin de protéger produits et équipements, une passivation appropriée est nécessaire. Bien que l’acier inoxydable forme une couche passive naturelle, ce procédé peut prendre plusieurs heures voire plusieurs jours. La formation de la couche passive naturelle peut être perturbée ou stoppée par des impuretés et des variations de concentration dans la composition de l’acier. De plus, cette couche passive naturelle est relativement mince et peut être endommagée par la moindre contrainte mécanique.

À l´heure actuelle, on trouve des impuretés dans des aciers de qualité inférieure par l’utilisation de soufre ou de manganèse. Le fer libre en surface entraîne piqûre de corrosion et rouille. Ce phénomène est couramment appelé points de rouille ou rouille superficielle.

Le procédé de passivation CitriSurf® élimine les impuretés de la surface et accélère la formation d’une couche passive. Cette couche passive artificielle est jusqu’à cinq fois plus épaisse et plus durable que la couche protectrice naturelle ou la couche passive obtenue avec l’utilisation de l’acide nitrique.

En particulier, les produits marqués au laser doivent être passivés après le marquage qui altère la surface. Les problèmes de rouille sont récurrents à l’endroit des marquages.

Le procédé CitriSurf® peut être appliqué à tous les types d’acier inoxydable, les autres matériaux qui sont dans le composite de la pièce, tels que les plastiques, l’aluminium ou le laiton, ne sont pas attaqués par cet acide organique.

En terme de sécurité, ainsi que de compatibilité environnementale, le procédé CitriSurf® est de loin supérieur à tout autre procédé, notamment par rapport à l’utilisation de l’acide nitrique, grâce à l’utilisation d’acide citrique et autres produits chimiques biocompatibles.

En collaboration avec notre équipe de chercheurs aux États-Unis, nous avons développé un concept de passivation pour l’acier inoxydable, afin de simplifier le traitement de pièces qui ne peuvent être ni rincées ni traitées dans un bain d’immersion.